Je cours, tu cours, elle court ….

Je vous l’avais dit que ce blog aurait une double casquette, cet article est mon compte-rendu de ma course d’hier.

Depuis plusieurs mois, via les réseaux sociaux comme F*cebook et Instagr*m, je suis quelques runneuses et c’est comme cela que j’ai entendu parler de la « Nike Women’s Paris 2015 ».. après avoir couru la Bordelaise avec ma copine Steph en septembre dernier et le semi-marathon de Paris en mars avec mon chéri, j’avais envie d’un challenge avec moi-même.

Nike, est une marque que je connais bien, j’ai la chance d’avoir un store juste à côté de chez moi, j’aime leurs vêtements (pas leurs chaussures), je me suis dit qu’une course organisée par eux devait être sympa.

Donc dès l’ouverture des inscriptions, j’ai foncé et opté pour le 15 kms, j’aime les longues distances..

Processed with Moldiv

Pas de plan d’entrainement, très mauvaise idée.. quelques fractionnés de temps en temps… enfin bref..

La date approchant, je me suis intéressée à comment se préparait les autres et c’est comme cela que j’ai fait la connaissance de la Smoukinette panda sportive que je suivais via IG.. au détour d’une photo je me suis rendu compte que nous étions voisines.. je l’ai contacté et elle m’a répondu directement..

Nous avons décidé de nous rejoindre samedi pour retirer nos dossards ensemble.. et s’est comme cela que j’ai intégré au dernier moment la #teamsmoukpanda … toujours via les réseaux sociaux, nous nous sommes rendus qu’il y avait des « couacs » au niveau de l’organisation et ça s’est effectivement confirmé.

Je ne suis pas là pour porter un jugement, je suis juste une nana de presque 41 ans, 2 enfants avec quelques kilos en trop, ayant loin d’avoir un corps de gazelle qui aime courir, et qui n’aime pas trop être lésée.

Donc arrivée à 14H30 au centre commercial Beaugrenelle (à l’opposé de chez moi par les transports) avec Smoukinette herself où nous rejoignons d’autres membres de sa team, ça papote sévère.. j’ai adoré rencontrer ces nanas (si vous passez par là des bises les filles) loin de mon univers mais toutes réunies autour de la même passion….

Nous nous dirigeons vers le retrait des dossards, l’organisation est pas trop mal faite, les files sont faites en fonction de nos numéros, il y en a même une privilégiée pour les utilisatrices de l’application Nike +, ce qui n’est pas mon cas, elle a jamais voulu fonctionné s’arrêtant au bout de 500 mètres..

Arrive mon tour, et ce qui filtrait sur les réseaux se confirme… j’avais choisi un débardeur et là pas le choix c’est un tee-shirt à ma taille par chance sinon rien … coup de gueule, j’ai payé 30€ d’inscription, et je suis en droit d’obtenir ce que j’ai commandé… alors je dis pas merci aux nanas qui sont passées avant nous et qui ont changé d’avis, aux charmantes personnes qui distribuaient les kits d’avoir soi-disant cédé sous la pression, faisant en sorte que les dernières servies ont du se contenter des restes (j’ai même appris que certaines n’avaient même pas eu de tee-shirts)… Manque pour moi dans le kit, le bon de reduc Nike et le magazine Glamour…

J’ajoute aussi que quand j’ai dit que mon certificat médical était une photocopie, on m’a dit qu’en principe il fallait l’original, à quoi j’ai rétorqué bien énervée à cause de l’épisode précédent que je n’irais pas chez mon médecin à chaque fois que je fais une course pour avoir le fameux sésame et qu’il devrait se contenter de ma copie…

IMG_3164

 

Après quelques photos, quelques blagues, on se quitte pour se donner rendez vous le lendemain très tôt, départ de la course à 9H00.

Levée à 06H00 du mat, direction Panane.. sur place, on retrouve les copines, on passe aux consignes bien organisées (ça sera peut être l’un des seuls points positifs de l’événement) et on se dirige vers les sas de départ et non le sas, 10 kms et 15 kms sont mélangés, il aurait peut être judicieux à défaut de sas de différencier les distances avec une couleur de maillot différente (bleu turquoise et corail par exemple), je dis cela je dis rien… ça aurait permis peut être de se grouper par distance et se caler sur les bons rythmes.

Par chance, mes acolytes sont des connaisseuses et on arrive à se faufiler dans le milieu de la foule (12 000 minettes).. là commence un pseudo échauffement, et quelques ballons qui tombent du ciel, ça aurait pu être drôle si certains n’étaient pas de gym (oui oui) .. je peux vous garantir que c’est pas vraiment agréable de se prendre ce truc sur le coin de la figure !!!

IMG_3179IMG_3182

Et puis le départ est donné.. il est prévu que je cours avec la smoukinette et Valentine qui partent sur une base de 1H30 comme moi… sauf que j’ai du les lâcher vers le 7ème km, une pointe de côté, l’esprit pas en phase avec mes jambes (oui tout se passe dans la tête, ce n’est pas une légende.. je m’en veux de m’être pas donner des coups de pied aux fesses) et une ampoule s’étant invitée à la fête !!! je noterais le manque d’ambiance comme j’ai pu le voir sur le semi.. j’ai donc fini la course avec moi-même, la chaleur, les faux plats et les côtes (à travailler)… je tiens, je lâche rien malgré tout, la ligne d’arrivée .. et je pleure, je ne suis pas contente de moi (comme d’hab), j’aurais aimé une mn ou deux de moins sur mon chrono ou faire un temps comme Valentine qui a terminé en 1H26/27, je m’en veux de ne pas les avoir accrocher…. bravo à aux deux Nolwenn et Alix qui finissent en 1H15..

IMG_3199

Je récupère mon collier/médaille.. j’ai eu de la chance, les dernières n’en ont pas eu, certaines ne se sont pas gênées pour en prendre pour les copines, leurs mamans, peut être les mêmes qui nous ont fait que nous n’ayons pas eu de débardeur, donc j’arrête avec ça.. on a quand même eu le droit à des bouteilles de contrex et des barres fitness, j’adore le cliché « course de gonzesses »…

IMG_3189 IMG_3190

Ce qui me rassure, je ne suis pas la seule à penser ce que je viens d’écrire.. à lire ICI.

Il y a quand même des points positives… je me suis rendue compte que j’aimais toujours autant courir,, que j’avais besoin de ce type de motivation pour me booster,  j’ai rencontré des supers nanas, il faisait beau et chaud !!!!

C’est loin d’être positif mais c’est mon ressenti, je suis pas une experte juste une novice .. j’espère que les remontées de cette course seront pris en compte par la grande marque pour améliorer les déconvenues que nous avons eu.

Prochain challenge, le 10 kms l’équipe, grâce à la marque Anita Active, j’ai gagné un dossard, so happy.. rendez vous la semaine prochaine.

 

Partager
FacebookTwitterGoogle+WordPressShare

8 réflexions sur “Je cours, tu cours, elle court ….

  1. C’est bien dommage cette histoire d’organisation… Malgré tout je ne retiens que ta belle performance et ta motivation à toute épreuve ! ! ! Chapeau bas M’dame ! !

    Biz
    Maud

  2. Merci pour ton CR… Qui confirme le fiasco de la course ! Si je ne suis par principe, absolument pas attirée par les courses « féminines », je le suis encore moins quand c’est une marque bien précise qui fait sa promo. Les deux mélangés, c’est au secours , rédhibitoire ! J’ai suivi tout ça du coin de la lorgnette IG Twiter FB – comment il est trop beau le débardeur et le collier et comment ça va être trop de la balle – bien contente de ne pas gâcher mes foulées dans la grand messe à virgule. Je ne dis pas que l’idée émulation entre nana n’est pas bonne, et puis je crois que je ne suis pas du tout une cible 😉 mais les « teams » auraient plutôt intérêt à se greffer sur des événements courses mixtes ( semi, marathon, 10 km…) afin d’y être réellement visibles. Ici perdues dans la masse uniforme, finalement, l’esprit cohésion se fond dans un évènement qui impose ses propres règles et qui ne sont pas ni au niveau ni au gout de tous. – Et au passage un grand bravo à Mylène ( mimiirun sur IG ), une championne qui « sévit » tout en sourire dans ma région, ambassadrice de l’évènement et qui a gagné les 15 à une vitesse de 3’56 qui laisse songeur. –

  3. Bon alors moi j’y connais rien en course à pied. Je suis déçue pour toi niveau organisation je comprends que ce soit pénible mais l’important n’est pas la à mon sens. L’important c’est ta performance et je parle pas de chrono mais juste de l’avoir fait. Je trouve que tu te mets bcp de pression. Et c’est dommage qu’à final tu ne sois pas « contente » oublie pas que tu pars de rien ya qlq mois de ça tu courais pas tu avais des kg en trop tu étais mal dans ta peau. Aujourd’hui tu réalisés une xploit à chaque course parce sue tu as dépassé tout ça. Aujourd’hui les 15km aussi difficiles ont ils pu être pour diverses raisons tu les as fait. Et c’est ça l’important. Ok tu n’as pas fait le chrono désiré je comprends que ça fasse également parti de la motivation mais ça doit pas être l’essentiel. Tu es maman salariée à plein temps avec des heures pas pratiques et tu réalisés un 15km bah moi je te dis un grand bravo tu feras mieux la prix haine fois où pas mais tu le feras et tu seras fière de toi et ton homme et tes enfants seront fiers de toi et moi aussi. Tu as un superbe parcours et moi je dis bravo !!! Bises la belle !!

    1. Ça c’est sûr ! C’est vrai que je n’ai parlé que de la course en elle même – du point de vue image – mais oui Véro, c’est un très très joli parcours et je suis aussi admirative ( mais tu le sais 😉 Totalement d’ac avec toi Priscilla !

  4. Moi aussi Véro je te félicite, quel parcours, quel chemin parcouru. Mon mari me dit toujours que je ne suis toujours déçue quand je reviens de mon petit footing (à mon niveau on ne parle pas de running, hein). J’apprends à faire quelque chose pour moi, pas pour mon mari ou pour mes enfants, ou pour d’autres personnes… non juste pour moi et ce n’est pas facile !!! J’espère que tu es fière de toi (en tout cas moi je le suis, tu es un modèle). Gros bisous

  5. Un super CR. IL y a des jours avec et des jours sans. IL faut savoir l’accepter même si c’est vraiment horrible sur le moment! C’est déjà un très bon chrono et il faut garder la sensation de plaisir et non de fardeau!! Tu as pris ta revanche sur les 10km de l’équipe 🙂

  6. Ah, l’organisation d’événements, c’est un métier (et je sais de quoi je parle). C’est dommage car je suis sûre que ça a influencé ta course mais, moi aussi je suis impressionnée par le chemin que tu as parcouru (en courant). Je me rappelle très bien quand tu as commencé et regarde aujourd’hui ! Alors, rien que de participer à une course est une victoire en soi.
    Bravo Véronique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ninety eight − ninety five =